10 astuces pour ranker en référencement local sur google

10 astuces pour ranker en référencement local sur google

Si vous êtes propriétaire d’une entreprise, alors vous savez que le classement dans Google est important pour recueillir plus de leads. Dans cet article de blog, nous allons aborder 10 conseils pour se classer dans le référencement local sur Google. En suivant ces conseils, vous serez en mesure d’améliorer la visibilité de votre site Web et d’attirer plus de clients !

Par ailleurs nous aborderons une astuce peu connue qui pourrait bien vous permettre de vous démarquer sérieusement de vos concurrents, sur le côté visuel et pourquoi pas en termes de conversion.

Astuce n°1 : Le choix des catégories de votre business sur Google My Business

Cette étape cruciale est l’une des premières décisions à prendre lors de la création du profil sur GMB. Il faut donc prendre le temps de trouver les catégories auxquelles votre business se réfère de manière pertinente.

Vous connaissez certainement votre mot clé principal. Celui sur lequel il est important de se positionner dans le top 10 dans votre région. Cela peut-être “peintre Angers” ou “épilation Marseille” par exemple. 

Je vous conseille alors de télécharger une extension chrome gratuite qui se nomme GMB Everywhere. Lorsque vous ferez une recherche sur votre mot clé principal, vous trouverez les 3 premiers concurrents qui apparaissent sur l’expression. Et GMB Everywhere vous permettra d’un coup d’œil de savoir dans quelles catégories ils sont répertoriés. 

Il est important que vous soyez dans ces catégories (si toutefois elles sont bien pertinentes). Parfois il n’y a pas assez d’entreprises à présenter, et une catégorie non pertinente pourrait se classer sur un truc qui n’a rien à voir, juste parce que c’est connexe.

Exemple : ci-dessous vous voyez les catégories affichées en rouge. La catégorie commune aux trois premiers est “institut de beauté”, alors il vous la faut de manière certaine. Les autres catégories peuvent aussi être utiles si vous êtes pertinents, autrement pas la peine de spammer.

Astuce n°2 : L’optimisation de votre titre de fiche GMB

Cette astuce à double tranchant peut vous faire gagner des positions mais peut aussi, en fonction de votre secteur, vous amener une pénalité. 

L’idée est d’aller légèrement modifier votre nom de Business, pour y inclure le mot clé principal, ou même plusieurs mots clés. Cela vous aide généralement à apparaître plus facilement dans le top 3 à côté de la carte.

Cependant, si un concurrent voit clair dans votre jeu et décide de prendre le temps pour vous dénoncer, alors votre fiche pourrait être pénalisée.

Vous avez moins de chance que cela arrive dans une thématique comme les cours d’allemand, que dans une thématiques sur le chauffage à Paris, Marseille ou autre grande ville.

Astuce n°3 : Aider Google à faire le ménage, et à fournir des résultats pertinents.

Si vous avez l’âme d’un justicier, et que vous acceptez de travailler pour le compte de Google, alors vous pouvez aller vous amuser à corriger tous les titres de fiches GMB de vos concurrents. 

Si par exemple votre concurrent arbore fièrement à côté du nom de son business, son mot clé principal sur lequel vous aussi souhaitez ranker, par exemple “Dupond SAS | CBD Marseille”, alors vous pouvez faire une suggestion de modification du titre de la fiche afin de refléter le nom exact du business relié à cette fiche (le nom légal au registre du commerce).

Votre suggestion ne sera pas acceptée dans 100% des cas, mais quelques fois elle passera en 5 minutes. D’autre fois il faudra des semaines pour qu’il y ait un changement.

Si vous installez une routine de correction des titres frauduleux, alors vous pouvez vous attendre à grimper de quelques positions si quelques concurrents disparaissent à cause de leur titre changé.

Exemple : on voit ci-dessous sur la requête “serrurier paris” que le deuxième business inclut de manière artificielle le mot clé “Serrurier Paris” alors que son business se nomme autrement et ne contient pas le nom de la ville. Si son mot clé était viré, cela bénéficierait peut-être au quatrième qui ne semble pas essayer d’optimiser son titre.

En passant, on voit aussi que le premier s’amuse à mettre des mots clés en pagaille sur ses presque 900 photos d’intervention ! En effet Google est capable de détecter les mots clés : pour vous en rendre compte, donnez lui une photo à analyser ici et vous verrez ce qu’il vous sort.

Astuce n°4 : Ajouter des services et les décrire

Ici on parle d’exhaustivité. L’idée est d’être très précis, comme si vous faisiez un vrai site web et que vous décriviez le plus possible votre activité.

Vous pouvez mettre autant de services que vous le souhaitez, et si vous ne trouvez pas les noms des services dans la liste, vous pouvez en créer des personnalisés. Vous pouvez également inclure une description optimisée de 300 caractères pour expliquer le service, et même ajouter un prix.

Ces services ne sont pas très visibles sur desktop, mais sur mobile ils le sont très bien et permettent en quelque swap sur l’app GMB de comprendre ce que vous proposez.

Exemple sur mobile : toujour avec notre serrurier sur paris

Astuce n°5 : Faire des produits qui sortent du lot

En plus des services qui présentent les grandes lignes de votre proposition de valeur à vos potentiels prospects, vous avez la possibilité de créer des produits, un peu comme dans un e-commerce. 

Même si vous ne vendez pas de produits physiques, je vous conseille de créer des produits correspondants à un service. Vous pouvez y inclure une photo, ainsi qu’un prix. 

Ces produits ont une superbe allure sur votre fiche Google My Business. Ils lui donnent une belle apparence et vous pouvez en faire des éléments très eye-catchy pour vous démarquer.

Surtout que la plupart des business ne font pas de services, sauf dans les thématiques très concurrentielles.

Cerise sur le gâteau, il existe une astuce sur GMB qui vous permet de placer un gif en guise d’image sur votre produit. Grâce à cela, vous obtiendrez une fiche GMB dynamique. Les images de produits bougeront, et augmenteront très probablement le CTR et pourquoi pas votre conversion par la suite. Restez avec nous, pour en savoir plus sur cette astuce.

Exemple d’apparence sur les produits : voir en bas de la photo. 

Astuce n°6 : Ajouter des images géolocalisées

Souvent lors de la création d’une fiche GMB, vous n’avez pas forcément les bonnes photos de votre business. Il est bien sûr mieux de mettre les vraies photos afin de communiquer plus d’authenticité et d’ajouter à votre crédibilité. Ce sont des facteurs de conversion primordiaux.

Mais si vous n’avez pas de photos et que vous pensez à utiliser des images de stock qui font à peu près naturelles, alors je vous conseille de ruser sur la géolocalisation de la photo en éditant les données exif du fichier.

À cette fin vous pouvez utiliser une solution gratuite en ligne comme ce tool par exemple. Il vous suffit de placer l’épingle sur votre adresse exacte (attention la recherche d’adresse ne fonctionne qu’en payant, mais si vous êtes bons en géo vous trouverez le bâtiment en zoomant à la main)

Astuce n°7 : Faire des demandes d’itinéraire vers votre business

L’engagement sur la fiche GMB est un facteur de ranking. Si l’algorithme GMB capte que votre fiche génère des interactions alors votre ranking peut augmenter.

Si l’adresse de votre business est réelle et pas une simple domiciliation, alors dès que vous-même ou vos collègues venez au bureau, vous pouvez tout à fait faire une demande d’itinéraire en sélectionnant votre business sur maps et vous laisser guider (même si vous connaissez la route par coeur).

Cela générera une interaction de plus avec la fiche, lui faisant marquer des points.

Astuce n°8 : Obtenir plus d’avis sur votre activité

C’est l’astuce la plus évidente et la plus recherchée car on sait qu’elle a un impact important sur le ranking local. 

L’idée est de mettre en place une routine de demande d’avis à vos clients. À chaque confirmation de commande par exemple, vous pouvez automatiser un mail de demande d’avis en y partageant le lien de votre formulaire de notation GMB. 


Vous trouverez ce lien dans la fiche Google My Business en cliquant sur le bouton “Partager le formulaire”. Il permettra à vos clients de ne pas trop chercher et d’atterrir directement sur le formulaire avec les étoiles. Un petit clic sur les étoiles, et ensuite juste une phrase ou deux sur votre service et leur satisfaction et publié c’est joué. 

Il est important d’inciter les clients à réutiliser des mots clés dans leurs avis, car ceci leur apporte plus de pertinence, ce qui en transfère à votre fiche GMB en général, et améliore votre position dans les recherches locales.

Astuce n°9 : Créer des questions réponses

Pour ajouter encore de la pertinence à votre fiche et aider Google à apporter des réponses à vos prospects, vous pouvez poser des questions. 


Normalement c’est pour les clients qui ont des questions. Mais en réalité vous pouvez poser vous même les questions. Ce qui vous permet également d’y répondre et de créer une sorte de FAQ pour votre business.
Vous pouvez même liker vous-même les questions et les réponses.

Astuce n°10 : Créer des maps

Vous pouvez créer des maps dans My Maps, et y ajouter des calques sous la forme de point d’intérêt descriptibles, et d’itinéraires.

Vous pouvez par exemple créer une carte avec une vingtaine de points d’intérêts dans la description desquels vous allez pouvoir remettre vos informations de business et de contact. Bien sûr si vous faites 20 ou 30 points d’intérêts, faites des textes différents à chaque fois même si cela prend du temps.

Depuis ces points d’intérêts, comme des monuments, des parcs, ou encore des zones intéressantes pour votre business, ou des zones fréquentées, vous pouvez créer des itinéraires vers votre business, permettant ainsi au gens découvrant votre carte de faire des demandes d’itinéraires vers votre business et générant une interaction pour en revenir à l’astuce n°7.

Par ailleurs, une idée est également de créer des itinéraires depuis tous vos concurrents vers votre business, vous positionnant ainsi de manière centrale sur cette carte qui pour le moment est privée. 

Ensuite lorsque votre carte est terminée (attention max. 10 calques ou itinéraires) alors vous pouvez la partager et la rendre publique. Vous pouvez également l’embed sur un site par exemple.

La suite de l’astuce n°5 : Pour faire passer un gif en photo de produit, créez votre gif, aller le chercher comme si vous alliez le mettre en photo de produit, puis au dernier moment changez l’extension en .jpeg, et ajoutez l’image. Vous verrez qu’elle passe et que c’est quand même un gif.

Astuces supplémentaires : 

  • Soyez actifs en termes d’actu. Pour les évènements de l’année faites des posts avec promos ou annonces.
  • Testez de mettre des mots clés sur vos photos, pour voir ce que ça donne.
  • Regardez ce que google images vous sort quand vous tapez votre mot clé + ville, et essayez de reproduire ce genre de photos, en la géolocalisant s’ il le faut.

À propos de l'auteur

Autodidacte du référencement naturel à Strasbourg

Laisser un commentaire